Vous êtes ici
Accueil > Affaires classées > Patrick Bruel, le bonheur en famille !

Patrick Bruel, le bonheur en famille !

Patrick Bruel,

Le bonheur en famille !

Tournage Une nuit à Marrakech
Mars 2006

 

 

 

 

 

 

 

Marié à l’écrivain et scénariste Amanda Sthers qui lui a déjà donné deux enfants, Oscar et Léon, Patrick Bruel est un homme mûr et comblé. A l’affiche dans “L’Ivresse du Pouvoir” de Claude Chabrol, on le retrouvera aux côtés de Saïd Taghmaoui dans “Ô Jérusalem”. Son nouvel album “Des Souvenirs Devant” est au reflet de ce nouveau bonheur familiale, mais évoque aussi nos inquiétudes à tous face à l’incertitude.

 

Patrick Bruel, vous êtes venu plusieurs fois à Marrakech, dans quelles circonstances ?

Oui, je suis devenu un habitué de Marrakech, j’y ai passé beaucoup de jolis moments. Notamment pendant le premier Festival du Film. Je suis venu à la Mamounia, et à l’Amanjena. Mais maintenant, je loue une maison dans la Palmeraie. J’ai déjà pris quelques habitudes.

Puisque l’on parle d’habitudes, vous êtes vous déjà assis aux tables de jeux de la Mamounia ?

Non, car -que je sache- il n’y a pas de poker à la Mamounia, mais il faudrait que je me renseigne…

Vous avez débuté au cinéma dans un film d’Alexandre Arcady , “Le Coup de Sirocco”. Le cinéaste est souvent venu tourner au Maroc. Qu’en est-il de vous ?

Non, jamais. Mais j’adorerais ! Alexandre Arcady a d’ailleurs un projet important, et il se pourrait que ce soit l’occasion.

Un projet ? Pouvez-vous m’en dire un peu plus ?

Il s’agit de la suite de “L’Union Sacrée”. Mais rien n’est encore fixé pour l’instant, alors je ne peux pas vous en dire plus pour le moment.

Alors, dites-moi, quels sont vos projets à venir ?

Je démarre le tournage d’un film de Claude Miller, puis en octobre j’entamerai une grande tournée internationale…

L’occasion de vous revoir au Maroc, peut-être ?

Ce n’est pas au programme, mais pourquoi pas… Je ne suis pas vraiment certain de l’engouement public, ici.

Vous le découvrirez ce soir… Comme beaucoup d’artistes, vous êtes là pour le tournage de l’émission Une Nuit à Marrakech qui commémore le cinquantième anniversaire de l’indépendance du Maroc…

Oui, je suis heureux de partager avec les marocains une date aussi symbolique , et de consolider l’amitié franco-marocaine qui a toujours été, et sera encore longtemps.

Vous êtes venu à Marrakech avec femme et enfants ! “Tu verras tout ce qu’on peut faire si on est deux”, c’est vrai ! Et quand on est trois, puis quatre, c’est comment ?

C’est merveilleux de construire. De se lever le matin pour d’autres raisons que soi-même.

Où aimeriez-vous prendre rendez-vous dans dix ans ?

Avec vous ! (rires) Non, je plaisante, bien sûr… Il y a une époque, je ne faisais pas de projection et j’aurais répondu : je ne sais pas. Mais aujourd’hui, j’ai une famille et je dirais : n’importe où, mais avec eux !

Qu’est-ce qui pourrait vous casser la voix, aujour’d’hui ?

Comment voulez-vous que j’ai envie de passer un coup de gueule, dans un cadre aussi idyllique que celui-ci, au côté d’une épaule aussi charmante que la vôtre ?

Oh !… Quel séducteur ce Patriiiick !…

Extraits d’interview
Magazines Citadine & Maroc People
Emission Une Nuit à Marrakech, France 2, Mars 2006

One thought on “Patrick Bruel, le bonheur en famille !

  1. J’aime bien comment est menée l’interview, tout en continuité, toujours à propos selon la réaction de l’interviewé, ça ne passe pas du coq à l’âne comme dans les interviews classiques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top